Tunisie – Assassinats politiques : BCE prend plaisir à remuer le couteau dans la plaie d’Ennahdha

Dans un entretien accordé au journal « Al Qods Al Arabi », le président de la République, Béji Caïed Essebsi a assuré que l’affaire des assassinats politiques qui ont eu lieu en Tunisie constituent une honte pour le pays, dans la mesure où ils demeurent non résolus.

Il a ajouté que si tout le monde, ou presque, connait les tueurs, il reste à connaitre, les commanditaires et ceux qui ont assuré la logistique.

BCE a assuré qu’il demeure neutre sur ce dossier, mais qu’il s’agit d’une affaire d’opinion publique, puisque le citoyen appelle à révéler la vérité sur ce dossier ainsi que sur celui de l’appareil secret d’Ennahdha, d’autant plus, a-t-il ajouté, que le collectif de défense des martyrs a présenté de nombreuses preuves et posé de nombreuses questions.

BCE a précisé qu’il est de l’intérêt de tout le monde de connaître la vérité par rapport à ces assassinats et qu’il n’y avait aucun mal à ce qu’Ennahdha collabore dans cette enquête, pour pouvoir se disculper. Car le plus grave, a ajouté BCE, c’est qu’à cause de ces affaires que la crédibilité et la confiance des tunisiens en l’appareil judiciaire sont largement entamées.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com