Tunisie – Attention : Au LAC 2, 35 dinars le sabot et non 17

La municipalité de Tunis avait annoncé l’augmentation des droits des parkings, des frais des fourrières et infractions aux interdictions de stationner.

Ainsi, d’après le communiqué, à partir du 1er juillet, l’heure dans un parking à étage grimpe à 800 millimes. La séance dans les autres parkings municipaux demeure à 2 dinars. L’amende pour immobilisation avec sabot passe à 17 dinars et celle pour transport de la voiture à la fourrière à 40 dinars.

Mais l’expérience « réelle » du citoyen Tunisien est toute autre. Effectivement, à la tristement célèbre fourrière du Lac 2, on fait payer au citoyen 35 DT au lieu des 17 dinars auxquels il s’attendait.

Explication : Au Lac 2, les voitures sont immobilisées avec des sabots rouges, donc c’est plus cher. Un sabot rouge « coûte » 35 tnd et un sabot jaune coûte 17tnd. Les sabots rouges sont normalement utilisés lorsque la voiture est difficilement déplaçable par la remorqueuse.

Normalement dans les nouvelles camionnettes de la fourrière du Lac 2, on doit trouver des sabots jaunes et des sabots rouges, selon l’infraction, les agents immobilisent les voitures selon la gravité de l’infraction avec des sabots à 17tnd ou 35tnd.

Mais la fourrière du Lac 2 n’a que des sabots rouges et aucun sabot jaune ! Donc un sabot est systématiquement à 35tnd pour le citoyen. Alors qu’au lac 1, on met des sabots jaunes !

Ce qui est inquiétant dans cette affaire, c’est le silence et l’absence de réaction de l’état. La municipalité edemeure passive face aux agissements d’une agence qui est, normalement sous contrat avec elle. Ce qui ancre un peu plus la perception de l’absence de l’état.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut