Tunisie – Attention, leur combat n’est pas dirigé contre Elyes Fakhfekh

Quand on regarde de plus près le déroulement des discussions sous le dôme du Bardo et quand on observe, plus spécialement, l’attitude désinvolte, à la limite insolente, d’Elyes Fakhfekh face à ses détracteurs, il est aisé de comprendre que tout ce cirque et ces histoires de conflit d’intérêt et les menaces de procès qui s’en suivent, ne ciblent pas le chef du gouvernement, mais, à travers lui, le président de la République, Kaïs Saïed.

En effet, les islamistes d’Ennahdha ne pardonneront jamais à Kaïs Saïed d’avoir osé leur tenir tête et, surtout de vouloir compromettre leur projet et celui de leurs maîtres concernant le dossier libyen et ce qui devait en découler par rapport à toute la région du Maghreb. Une région qui attise toute la convoitise des frères musulmans, surtout après qu’ils aient été déconfits au proche orient, plus précisément en Syrie.

Donc il faut garder à l’esprit qu’Ennahdha en a après Kaïs Saïed et nullement après Fakhfekh. Et que le but ultime est d’isoler Saïed au palais de Carthage, de l’empêcher de trop interférer dans les affaires de l’Etat, comme il l’a fait jusqu’à maintenant, par l’intermédiaire du chef du gouvernement qui était trop proche de lui.

D’ailleurs Ennahdha est vraiment mal placée pour s’ériger en défenseur de l’intégrité et des mains propres et pour prétendre combattre la corruption et les histoires de conflit d’intérêts. C’est donc, probablement, pour cette raison qu’elle a chargé ses deux ailes à l’ARP de mener cette offensive contre Elyes Fakhfekh, tout en gardant ses distances par rapport à ce dossier, histoire de pouvoir tenir, comme elle adore le faire, son double langage et négocier à son aise, les conditions d’armistice.

S’il est vrai, si on en croit les accusations lancées contre Fakhfekh, que son dossier est indéfendable, il faudrait savoir que l’objectif des islamistes est, de loin, plus vicieux et plus malsain que les pires malversations. Puisqu’ils ne herchent, en définitive, qu’à écarter de leur chemin toutes les personnes qui pourraient entraver la réalisation du rêve de leur confrérie et de leur Sultan… Celui d’asservir ces arrogants peuples d’Ifriqiya.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut