Tunisie – AUDIO : Abir Moussi entame un sit-in ouvert à l’ARP à cause des violences verbales et physiques dont elle a été victime de la part de Seifeddine Makhlouf

La présidente du PDL, Abir Moussi vient d’entrer en sit-in ouvert, au sein de l’ARP, après avoir été victime de violences verbales et physiques de la part du député Seifeddine Makhlouf.

Abir Moussi a condamné ce qu’elle a qualifié d’acharnement sur sa personne et de persécution de la part de ses adversaires politiques que sont les islamistes d’Ennahdha et leurs alliés.

Moussi a expliqué qu’elle a, au début, été agressée verbalement par une députée d’Ennahdha qui a affirmé qu’elle n’avait pas le droit de se mettre dans le siège qui lui était réservé de par sa qualité de présidente de la commission de l’énergie. La députée nahdhaouie lui reprochait d’afficher le portrait de Bourguiba et une pancarte appelant à retirer la confiance au président de l’ARP, Rached Ghannouchi. Ensuite elle assure, qu’après une pause demandée par 9alb Tounes, au cours de laquelle les présidents des blocs se sont réunis avec Ghannouchi, le président de la séance lui a demandé de quitter le siège, du moment qu’elle arborait le portrait de Bourguiba. Elle a refusé de se soumettre à ses ordres. Il lui a, alors, coupé la parole et a levé la séance, prétextant une décision des présidents des blocs qui refusaient qu’elle agisse de la sorte. Alors qu’il n’a jamais été question d’autorité de ce conseil sur les députés et leurs convictions.

Par ailleurs, elle affirme qu’au cours de la pause, le député Seifeddine Makhlouf s’est lâché contre elle et sur les membres de son bloc, avec toutes les insultes qu’on peut imaginer ainsi que des menaces.

Abir Moussi a condamné ce comportement qui l’empêche de faire son travail et qui tend à la priver du droit d’afficher ses convictions politiques. Elle a aussi déploré qu’une députée d’Ennahdha ait eu le pouvoir de faire arrêter la séance, à cause du portrait de Bourguiba.

C’est pour toutes ces raisons, a-t-elle ajouté, qu’elle entame un sit-in ouvert, pour mettre, une bonne fois pour toutes, un terme à cette agressivité envers elle.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Abir Moussi

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut