Societe

Tunisie [Audio]: Conflit entre la HAICA et Nessma TV, Zied El Heni contre toute bras de fer avec l’Etat

Commentant la sanction imposée par la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) à la chaîne Nessma TV, qui l’a reçue comme une tentative de fermeture du média, le journaliste Zied El Heni a estimé que la mesure prise par la HAICA s’inscrit dans le cadre de ses prérogatives pour réguler l’audiovisuel.

El Heni a souligné, dans une déclaration, mercredi 10 octobre 2018 à Tunisienumérique que la HAICA a fondé sa décision sur le décret n ° 116 portant sur les conditions d’octroi de licences pour les chaînes de télévision et les radios existantes et nouvelles. Elle a, par conséquent, demandé à la chaîne Nessma de régler son statut juridique conformément à la loi.

Il a ajouté que la Charte d’honneur de la profession de journaliste exige que chaque professionnel transmette la vérité et, en ce sens, chaque journaliste devait s’opposer à toutes les campagnes de désinformation et de propagande qui servent des objectifs contraires à la vérité.

M. Heni a souligné qu’il était du devoir de tous les Tunisiens de s’unir pour édifier l’Etat de droit et faire appliquer la loi à tous sans intimidation à l’égard de l’Etat, notamment par le quatrième pouvoir, incarné par la presse et les médias.

Il convient de noter que la HAICA a nié toute décision de fermeture de la chaîne privée Nessma TV et a expliqué que son Conseil s’est adressé à la chaîne pour faire état d’une violation à la lumière de la décision qu’il avait prise concernant les procédures de détermination du statut juridique de la chaîne en question.

Déclaration du journaliste Zied El Heni

Commentaires

Haut