Societe

Tunisie [Audio]: Décision de ne pas exercer pendant 4 ans, l’avocat Imed Ben Hlima donne sa version.

Plusieurs sources ont rapporté mercredi 17 janvier que l’avocat Imed Ben Hlima a été suspendu pour quatre ans par le Conseil de discipline de l’instance nationale des avocats.

Répondant à Tunisienumérique à ce sujet, l’avocat Imed Ben Hlima, a nié que l’organe disciplinaire du Conseil national des avocats ait rendu une décision formelle lui interdisant de travailler pendant 4 ans,  soulignant qu’il s’agit d’une rumeur ou d’une fuite d’une décision en cours.

Dans le même contexte, Ben Hlima a exclu la deuxième possibilité, soulignant que le Conseil de discipline rend ses décisions en huis-clos et en secret, dans un premier temps, avant d’informer le concerné, ce qui n’est pas encore arrivé.

En revanche, Ben Hlima a signalé que le conseil de discipline de l’Instance nationale des avocats avait statué, en juillet dernier, sur une mesure disciplinaire en raison d’une plainte émise contre lui par un de ses clients, homme d’affaires, qui l’avait accusé d’avoir divulgué son secret, après qu’un autre de ses clients l’ait chargé de contacter 3 banques publiques pour qu’il puisse  régler la dette du projet du premier homme dans le but de l’acquérir

Ben Hlima a nié l’accusation de divulgation de secret professionnel, arguant que l’entrepreneur a obtenu les trois prêts auprès des banques, grâce à une intervention d’un des parents du président déchu Ben Ali.

Il a signalé que des dettes bancaires en fiducie et des hypothèques sont dues à l’homme d’affaires et sont mentionnées dans le registre commercial et immobilier que tout le monde peut consulter.

L’avocat Ben Hlima a également souligné que si la décision de l’interdire de travailler est une fuite d’un jugement du Conseil de discipline, il le respectera et s’y conformera. Il a conclu que cette décision, même si elle est officielle, c’est une décision primaire pouvant faire l’objet d’un appel.

 

Déclaration de l’avocat Imed Ben Hlima

Commentaires

Haut