Tunisie – AUDIO : Et la mascarade continue : La société civile à Aïn Draham refuse l’isolement des malades près de chez eux

Un citoyen se présentant comme représentant de la société civile à Aïn Draham a contacté, ce mercredi, une radio privée, pour déclarer à l’antenne, que la société civile qu’il représente, s’est réunie, hier et a opposé son refus de l’utilisation du centre international de stages sportifs, proche de la commune d’Aïn Draham, comme lieu de confinement des malades du coronavirus, dans le cas où l’Etat serait obligé de recourir à cette mesure.

Le citoyen en question a affirmé le refus des citoyens de la ville de ce choix, invitant les responsables à choisir un autre endroit, sous prétexte que le centre est en pleine activité, ce qui n’est pas vrai, pour l’instant et qu’il est mal clôturé et non sécurisé.

Il a assuré que la société civile d’Aïn Draham a réuni des connaisseurs en matière de santé qui ont conseillé de refuser cette mesure. Il a annoncé que ces experts comprennent les risques mieux que le responsable de la fédération de football qui a donné son accord à l’utilisation de ce centre à des fins d’isolement des malades. Mais il a, apparemment, oublié que le président de cette fédération est, lui-même, médecin.

Par ailleurs, il faudrait plutôt se féliciter d’une telle mesure, dans la mesure où, aussi bien le centre en question que son environnement et son climat sont tout à fait indiqués pour isoler les malades.

Encore un comportement qui témoigne de l’indiscipline du citoyen et sa manie de tout refuser, pour le principe de s’opposer. Un comportement qui explique pourquoi le pays est au devant d’une catastrophe, qu’il ne pourra jamais gérer avec ce genre de réactions, à moins d’user du pouvoir conféré par la loi d’urgence et la situation d’exception.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut