Societe

Tunisie [Audio]: Retrait de l’audience des avocats dans l’affaire Fayçal Baraket, explications de Samir Dilou

Le collectif de défense dans l’affaire Fayçal Baraket, s’est retiré vendredi, 12 octobre 2018, de la salle d’audience en raison de l’interdiction faite aux médias de filmer le procès, selon une déclaration à Tunisienumérique de l’avocat Samir Dilou.

Dilou a déclaré que le collectif  a été soutenu par la famille de la victime et les composantes de la société civile, ce qui a conduit à la décision de reporter l’audience, soulignant que cette décision n’affectera pas le déroulement de l’affaire.

Il a également souligné que l’audience d’aujourd’hui a été marquée par la présence de certains accusés: un ancien enquêteur, un ancien procureur de la République et un ancien chef de la Brigade de recherche et d’investigation, notant qu’ils n’avaient pas été interrogés pour retarder l’audience.

Samir Dilou a souligné que les audiences de la justice de transition ne peuvent pas se poursuivre sans la présence des médias.

Il est à noter que Fayçal Baraket a été arrêté à Nabeul en 1991, alors qu’il était étudiant, en raison de ses activités et pour appartenance au Mouvement de tendance islamique, ancien Ennahdha, non autorisé alors. Il a été soumis à des actes de torture qui ont entraîné sa mort au siège de la Brigade de recherche et d’investigation de la garde nationale.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com