Politique

Tunisie-[audio] Rim Mahjoub dévoile les détails relatifs au procès intenté contre l’appareil secret d’Ennahdha

Dans une déclaration accordée à Tunisienumerique, la députée Rim Mahjoubi a indiqué que 43 députés ont porté plainte devant la justice concernant l’appareil secret du mouvement Ennahdha.

Il s’agit de députés appartenant aux blocs démocratique, Nida Tounes, Front Populaire, loyauté à la nation ainsi que le bloc El Horra.

Mme Mahjoubi a précisé que les députés indépendants ainsi ceux du bloc Ennahdha et du bloc  Coalition nationale n’ont pas signé.

Les députés ayant signé revendiquent l’indépendance de la justice surtout que le comité de défense des martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi a présenté plusieurs données relatives à cette affaire ajoutant que le ministère public n’a pas ouvert d’enquête.

Dans ce sens, la députée s’est demandée qui est la personne qui a transporté les documents relatifs à Mustapha Khedher et à la chambre noire de siège de l’auto école appartenant à Khedher au ministère de l’Intérieur, le 19 décembre 2012.

La députée a également révélé que le texte de la plainte met l’accent sur la disparition de la machine ayant brûlé 10 cartons contenant des documents qui se trouvaient dans la chambre noire et qui ont été saisis par le juge d’instruction n°12.

Mme Mahjoubi a souligné que les députés exigent la divulgation des soupçons concernant un groupe d’agents sécuritaires impliqués dans cette affaire et accusés d’appartenir à une sécurité parallèle, affirmant que le comité de défense a intenté six procès relatifs à ce sujet. En contre partie, le ministère public qui n’a pas réagi, se concentrant seulement sur le meurtrier de Chokri Belaïd, a reçu 300 mille dinars.

La députée a affirmé que cela constitue un obstacle à la sécurité nationale.

 

déclaration de Rim Mahjoubi

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com