Tunisie – AUDIO : Sallemi : Le citoyen n’a qu’à se défendre par ses propres moyens

Le président de la fédération nationale des transports, Moez Sallemi a déclaré, ce mercredi, au micro d’une radio privée, qu’il s’est battu pour son secteur et pour son métier. Il a obtenu gain de cause, en rapport avec la prochaine majoration des tarifs des transports arrachée au gouvernement dans la foulée de celle des prix des carburants.

Il a reconnu que c’est le citoyen qui va payer les frais de toutes ces majorations de prix et qu’il n’a qu’à se défendre et défendre son pouvoir d’achat par ses propres moyens.

A la question de savoir comment le simple citoyen pouvait lutter face à toute cette machine, Sallemi a répondu avec arrogance, que ce n’était pas son problème. Son problème était d’assurer le confort et les bons revenus de ses collègues. Le citoyen, n’a qu’à recourir à la rue. Il a la liberté de manifester et de protester, donc, il peut aller dans la rue et mettre le feu, pour revendiquer ses droits. Sallemi a, carrément, appelé à une deuxième révolution. SIC !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com