Politique

Tunisie- [Audio] Sami Tahri riposte aux accusations de Seif Eddine Makhlouf

Le porte-parole de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Sami Tahri a riposté, ce vendredi 18 octobre 2019, dans une déclaration accordée à Tunisienumerique, aux allégations du président de la coalition Al Karama, Seif Eddine Makhlouf qui stipulent que “certains dirigeants de l’UGTT sont impliqués dans des affaires de corruption, qu’il allait divulguer”.

Tahri a affirmé que la centrale syndicale en avait assez de ces déclarations. “Makhlouf est à la base avocat donc s’il détient vraiment des dossiers confirmant ses accusations, qu’il aille les présenter à la justice au lieu de les utiliser en faveur de sa campagne électorale”, a-t-il lancé soulignant que l’UGTT était prête à répondre à ses accusations et qu’elle avait déjà appelé l’ISIE à contrôler les campagnes électorales basées sur les discours haineux.

Dans le même contexte, Tahri a mis en garde contre les  conséquences fâcheuses de ce genre de discours sur la situation sociale en Tunisie ainsi que sur la relation de la centrale syndicale avec les institutions de l’Etat, à savoir le parlement.

Rappelons que le président de la coalition Al Karama, Seif Eddine Makhlouf a été l’invité de Tunisienumerique, ce jeudi 17 octobre 2019 et qu’il a déclaré qu’il détenait plusieurs dossiers impliquant certains dirigeants de l’UGTT dans des affaires de corruption et qu’il œuvrera à les divulguer.

 

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

déclaration de Sami Tahri

Commentaires

Haut