Tunisie – AUDIO : Si Ennahdha veut recourir à la force à l’encontre de députés, qu’en sera-t-il avec les simples citoyens ?

L’avocat et activiste politique, Imed Ben Halima a déclaré au micro de Tunisienumerique, que l’intention de faire dégager des représentants du peuple de l’enceinte de l’Assemblée par la force est une aberration. Il a ajouté que cette action ne devra pas avoir lieu. Il s’est, à l’occasion, demandé comment Rached Ghannouchi allait-il s’y prendre pour déloger les députés en sit-in ? Allait-il faire appel aux agents de la garde présidentielle ? Ben Halima a déclaré qu’il ne pouvait pas envisager que les forces de la garde présidentielle obéissent à de tels ordres et qu’il est complètement illégal de recourir à la force contre des élus du peuple.

Ben Halima s’est dit étonné de la volonté d’Ennahdha d’avoir recours à la violence dans cette affaire, ajoutant que c’est une histoire on ne peut plus banale. Puisqu’une députée s’est trompée en traitant ses collègues de clochards, elle n’avait qu’à leur présenter ses excuses en bonne et due forme,  quelle que soit leur appartenance politique.

Mais l’insistance d’Ennahdha de recourir à la force pour résoudre ce différend, témoigne de la volonté maladive des islamistes de faire revenir le pays dans le cercle de la violence. Si ses députés se comportent aussi violemment avec leurs collègues, à quoi faut-il s’attendre concernant les citoyens ?

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut