Tunisie-[audio] Un responsable syndical dévoile les raisons de la crise financière de la CPG

Dans une déclaration accordée à Tunisienumerique, le Secrétaire général adjoint de l’Union régionale du travail de Gafsa, Ali Abdallah est revenu sur la situation de la CPG ,devenue alarmante à cause de la détérioration de sa situation financière qui ne cesse de se dégrader.

Dans ce contexte, le responsable a estimé que cette détérioration est due au non paiement des dettes de la société, notamment envers le groupe chimique tunisien qui s’élèvent à huit cent mille millions de dinars.

M. Abdallah a affirmé que son département avait appelé le gouvernement à intervenir pour payer les dettes susmentionnées dans le but de sauver la CPG de la faillite, en vain.

Selon notre interlocuteur, les décisions prises par les cadres de la CPG, par le ministère de l’Industrie ainsi que par le gouvernement, à savoir, l’abolition du poste de Secrétaire dEtat chargé del’énergie et la nomination de responsables d’une manière arbitraire représentent l’une des raisons de la faillite de la CPG.

C’est dans ce sens que le responsable a affirmé que la société n’était plus en mesure ni de payer les salaires de ses employés ni d’entretenir ses machines a arrêté la production.

Pour conclure, le responsable syndicale a mis en garde le gouvernement contre la situation grave de la société qui pourrait avoir des conséquences fâcheuses sur l’économie tunisienne.

 

 

 

 

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

déclaration du secrétaire général adjoint de l'Union régionale du travail de Gafsa, Ali Abdallah

Commentaires

Haut