Societe

Tunisie – Audio : Une citoyenne accuse la compagnie aérienne Lufthansa “de négligence” vis-à-vis de ses clients

Une citoyenne tunisienne a critiqué jeudi, 18 octobre 2018, dans une déclaration à Tunisienumérique ce qu’elle a considéré comme une manifestation “de la négligence et du manque de responsabilité” vis-à-vis des passagers à bord de l’avion 321 de la Compagnie allemande Lufthansa.

Notre interlocutrice a raconté que le voyage a commencé à l’Aéroport de Francfort en Allemagne, hier, mercredi, 17 octobre 2018, autour 22h00, en direction de Tunis Carthage, mais les mauvaises conditions météorologiques ont forcé l’équipage à changer de cap vers l’aéroport Djerba-Zarzis, bien qu’il était sensé connaître la situation du point d’arrivée afin d’éviter les mauvaises surprises.

Elle a ajouté que les choses semblaient, malgré tout, normales et que ce genre de contre-temps pouvait arriver dans toutes les compagnies aériennes du monde. Néanmoins, aussitôt que l’avion se soit posé à l’aéroport de Djerba à environ 02h00 du matin, l’équipage a débarqué les voyageurs sans s’assurer du lieu de résidence de leurs clients ni garantir leur retour dans la capitale, leur destination initiale, comme il est procédé dans toutes les compagnies aériennes.

Par ailleurs, les voyageurs n’ont pas pu récupérer leurs bagages en raison de l’absence des services au sol à l’aéroport de Djerba. Les effets ont été réexpédiés vers Francfort en attendant leur retour en Tunisie quand le temps se sera calmé.

La voyageuse indignée a continué à décrire cette expérience amère affirmant qu’elle s’était sentie humiliée par l’indifférence d’une grande compagnie aérienne internationale qui la réputation et le poids de Lufthansa. Elle a affirmé que ce sont les agents de police de l’aéroport de Djerba qui ont prit contact avec une agence de voyages routière, laquelle a affrété un bus pour transporter à Tunis les 50 passagers échoués à l’aéroport de Djerba, moyennant 50 dinars par passager.

La dame a souligné à la fin de son récit qu’elle ne voyagera plus jamais sur des avions de cette compagnie et qu’elle informera les responsables de Lufthansa du traitement, peu honorable, infligé aux voyageurs, aussitôt qu’elle arrivera dans la capitale.

Déclaration de citoyenne

Commentaires

Haut