news

Tunisie – BCE : Le gouvernement doit partir, l’ANC doit s’acquitter de sa tache et l’ISIE doit reprendre le travail

Tunisie – BCE : Le gouvernement doit partir, l’ANC doit s’acquitter de sa tache et l’ISIE doit reprendre le travail

Dans une interview diffusée ce dimanche 2 décembre sur Nessma TV, le président de Nida Tounes, Béji Caïd Essebsi, a appelé le gouvernement actuel à remettre sa démission.

Il a invité par la même les ministres de l’actuel gouvernement à ne pas prendre part aux prochaines élections, comme l’avait fait le gouvernement de transition en 2011.

Selon Béji Caïd Essebsi, un gouvernement restreint (“pas 60 ou 70, voire 80 personnes”) de vraies compétences doit succéder à l’actuel. Les ministères de souveraineté doivent revenir à des personnalités reconnues et indépendantes, a-t-il ajouté.

Il a, par ailleurs, appelé l’Assemblée Nationale Constituante à se limiter à sa fonction initiale, à savoir la rédaction de la future Constitution. Elle devrait achever son travail d’ici fin décembre 2012, et adopter la loi sur l’instance électorale, ainsi que la loi électorale.

Le président de Nida Tounes a ajouté que l’Instance Electorale qui a organisé les élections du 23 octobre 2011 a accompli sa mission avec succès, sous la houlette de Kamel Jendoubi.

Sur un plan pratique, Béji Caïd Essebsi a proposé que l’ANC ne procède pas à la révision du budget de l’Etat pour l’année 2013, et se limiter à reprendre le même budget que celui de l’année 2012, en le mettant à jour chaque mois, pour gagner du temps.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut