Politique

Tunisie: BCE s’engage à ne pas changer la Constitution

Le président Béji Caïed Essebsi s’est engagé mardi à ne prendre aucune initiative pour changer la Constitution “parce que j’ai été élu par la constitution et mon devoir envers son peuple, malgré ses lacunes et ses faiblesses” est de la respecter.

Dans son discours à l’occasion du 62ème anniversaire de l’Indépendance, le chef de l’Etat a déclaré qu’il n’avait pas participé à la préparation de la Constitution, mais que c’était un gain pour la Tunisie et qu’il fallait l’estimer.

“Certains professeurs respectés comme Saddok Belaid et Amin Mahfoudh ont fait des suggestions et ont dit qu’il n’est pas bon de changer la constitution maintenant, mais il y a quelque chose de plus urgent c’est la loi électorale et je suis d’accord avec eux”.

Commentaires

Haut