Tunisie – Bientôt de la concurrence pour les œufs locaux sur nos étals

Tunisienumerique a appris, de source fiable, que le ministre du Commerce, Ridha Behi a donné son aval pour l’importation d’une grande quantité d’œufs de pays tiers, entre autres, de l’Ukraine. Sachant que la Tunisie n’a plus eu recours à ce type d’importation depuis plus de trente ans et qu’elle comptait parmi les pays qui ont assuré leur autosuffisance et plus, en matière d’aviculture.

Mais voilà qu’avec la crise du secteur avicole et des producteurs d’œufs, soutenus aveuglément par le président de l’UTAP, qui n’en a rien à cirer des tunisiens et dont le seul souci est de s’aligner sur les intérêts des producteurs, dans l’espoir de rester, à leurs yeux, irremplaçable à ce poste.

En effet et malgré la dernière majoration des prix des œufs, l’UTAP ne cesse de s’agiter et de promettre d’autres majorations pour bientôt, prétendant que c’était la faute au glissement du dinar. Dans cette optique, ils se sont mis, ainsi que les spéculateurs à tous les niveaux, à stocker leurs œufs, en attendant les prochaines majorations de prix.

Mais le ministre du Commerce vient d’autoriser l’importation d’une grande quantité d’œufs, dans l’objectif de réguler le marché et de mieux contrôler les prix.

Le mécontentement des producteurs sera, on l’imagine, immense et leur réaction reste à attendre, vu que les œufs sont, en fin de compte des produits périssables et que leurs stocks, vont assez rapidement, dépasser les délais de conservation.

Durs seront les jours à venir pour eux et pour nos poules avec la concurrence, notamment des poules ukrainiennes !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut