Tunisie – Blocage de la cour constitutionnelle : Bhiri dément les accusations de Rym Mahjoub

Le président du bloc parlementaire Ennahdha, Noureddine Bhiri a réfuté, sur sa page Facebook, les accusations que lui avaient portées le députée du bloc Afek Tounes, Rym Mahjoub, en rapport avec l’entêtement d’Ennahdha de faire élire à la Cour Constitutionnelle, le candidat Ayachi Hammami. Il a aussi démenti le chantage qu’elle opèrerait en soutenant que si Ayachi n’était pas retenu, il n’y aura pas de Cour Constitutionnelle.

Bhiri a infirmé ces accusations les qualifiant de mensongères, ajoutant que le candidat Ayachi Hammami était proposé par les blocs Démocratique et du Front Populaire et non par Ennahdha.

Bhiri a ajouté qu’au lieu de mentir de la sorte, il vaudrait mieux que certains partis mobilisent leurs députés pour faire entendre à travers les votes, comme le fait si bien Ennahdha !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com