Tunisie: Boycotté lors d’une réunion, Rafik Abdessalem réagit par un geste déplacé envers les fonctionnaires du ministère

Le Syndicat de base du ministère des Affaires étrangères a dénoncé l’humiliation faite aux fonctionnaires du département par le ministre Rafik Abdessalem au cours de la réunion d’urgence tenue, ce mardi 3 avril 2012.

Les membres du syndicat ont également condamné dans un communiqué, dont une copie est parvenue à TunisieNumerique,  l’entêtement du ministre et ses atermoiements  pour ouvrir le dialogue  en niant constamment  avoir reçu des demandes en ce sens.

Le communiqué a fait part de l’étonnement du syndicat de base de voir le ministre persister dans son comportement hautain en s’adressant aux autres et en affirmant que ce climat de liberté et de dialogue intervient sur instruction du gouvernement actuel.

Le syndicat a “dénoncé les dures paroles tenues par le ministre envers une collègue en utilisant des expressions inappropriées, un langage sévère et en faisant un geste déplacé lorsque les cadres présents ont décidé de boycotter la réunion et de se retirer immédiatement de la salle”.

Entre Rafik Abdessalem et les cadres du MAE, la rupture est consommée

En effet, selon les sources de TunisieNumérique, la rupture entre Rafik Abdessalem, ministre des Affaires étrangères et les fonctionnaires de son département est désormais consommée.

Le ministre a tenu, mardi 3 avril 2012, une réunion à laquelle étaient invités les chefs des services et les sous-directeurs du ministère pour discuter de leurs problèmes. En voulant prendre la parole, les fonctionnaires qui portaient les brassards rouges, ont été interrompus par le ministre: “Je ne répondrai qu’ à 3 questions seulement, je n’ai pas assez de temps pour écouter toutes vos préoccupations ,  j’ai d’autres dossiers plus urgents”.

Indignés, les fonctionnaires ont quitté la réunion laissant le ministre surpris et ne sachant plus quoi dire. Ils se sont rassemblés, par la suite, dans le hall du ministère et ils ont chanté l’hymne national.

Les fonctionnaires ont décidé également de boycotter toute réunion future avec le ministre.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut