Societe

Tunisie – Ce qui a foiré au Hajj, cette année !

Ce qui s’est passé cette année, au Hajj, et ce qu’ont pu endurer nos pèlerins, malgré qu’ils aient payé le prix fort, frise, d’après certains témoignages, l’inimaginable.

Ce qui a poussé plusieurs pèlerins à exiger qu’une enquête soit ouverte pour délimiter les responsabilités de chaque partie, invitant les autorités à sévir en conséquence.

Ainsi, le moindre qu’on puisse dire, c’est que pour une première expérience, le ministère des affaires religieuses a été à coté de la plaque !

La liste des scandales qui ont secoué l’accomplissement des rites de nos pèlerins est loin de pouvoir être alignée sur une page. Aussi, allons-nous nous contenter d’en citer les principaux qui ont été rapportés, entre autres, par la chaine Mosaïque FM.

Écoutez le podcast de Mosaïque FM :

  • 2000 pèlerins ont été logés dans la zone d’Al Azizya dans des hôtels non conformes au contrat reliant les pèlerins à la société Montazah Gammarth, avec la bénédiction du ministère des affaires religieuses, contrat qui stipulait que le logement allait se faire dans des hôtels 4 étoiles.
  • Les pèlerins qui avaient payé en devises (avec un coût moyen de 12 MD) ont été logés dans les mêmes hôtels que les pèlerins issus du tirage au sort, alors qu’ils avaient payé le double du prix.
  • Contrairement aux dispositions du contrat, la navette mise à la disposition des pèlerins pour les emmener au haram, n’était pas gratuite. Les chauffeurs se faisant payer 5 Rials à chaque départ.
  • Le jour de « Arafat », la veille de l’Aid Al Adha, le propriétaire de l’agence de voyage « Slots Voyages » qui ne serait autre que le neveu et beau fils de Hamadi Jebali, a entrepris de loger ses « clients » dans les tentes prévues pour les autres pèlerins, pour éviter d’en louer quelques unes. Il a, par ailleurs, « réquisitionné » le bus du consulat de Tunisie à Djeddah pour transporter ses clients gratuitement.

Source : Mosaïque FM

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut