Tunisie – C’était donc çà l’explication de la vague de viols ?

Voilà donc, où ils veulent en venir avec la vague de viols orchestrée ces derniers jours dans le pays. Car personne ne pourra nier qu’il s’agit d’une vague orchestrée volontairement.

Ces viols qui surviennent comme çà, de nulle part, et qui se suivent et ne se ressemblent que par l’atrocité des actes immondes perpétrés sur des êtres sans défense. C’est à qui mieux mieux ! On surenchérit de la femme enceinte, à la petite fillette en passant par la sourde muette et les collégiennes, sans oublier le viol d’une mère devant son enfant. Ces actes sont faits exprès pour choquer un maximum.

Et puis, c’était bizarre que tout cela ait démarré juste après l’apparition des premières “femen” tunisiennes, et du tollé général qu’elles ont soulevé.

Au début, personne n’y comprenait rien, on passait de l’incrédulité à l’indignation. On ne comprenait pas ce qui se passait, on ne suspectait pas ce qui se tramait. C’était bizarre quand même, ces énergumènes qui ne semblaient avoir peur de rien, en pleine période de rafles et de mobilisation aussi bien policière que sociale contre le viol. Çà partait de partout, et dans tous les sens.

Et puis voilà que nous sort le Sieur Ridha Belhaj, pas en sa qualité de porte parole du Hizb Attahrir, mais plutôt en tant que porte parole de toute une mouvance et un courant islamiste, puisqu’en fin de compte, derrière le rideau de leurs querelles intestines, tous ces islamistes sont d’accord sur tous les points, pour dire au tunisien que tout ce qui se passe comme viols et autres atrocités dans le pays, c’est la faute aux laïcs !

Oui les laïcs sont responsables de tous les maux qui rongent la société tunisienne, et celle qui se fait violer le mérite bien, en fin de compte puisqu’elle ne daigne pas porter le Hijab ! Oui, même en ce qui concerne la fillette ! Le fameux barbu qui avait fait le déplacement en Tunisie il y a quelques semaines, l’a bien dit : Il faut voiler les filles dès le berceau !

C’est donc cela l’explication de tout ce «cirque»? Ils veulent démontrer qu’ils avaient raison, et que la solution et le salut ne sera que sous la coupole de la chariâa et la Khilafa ?

Il serait donc temps que le peuple tunisien leur dise que le message est bien reçu. Qu’ils soient d’accord ou non, là n’est pas la question. Il faudrait tout simplement leur dire d’arrêter de violer les femmes et les enfants! Que le message a été reçu  et qu’il n’y a plus lieu de continuer la démonstration!

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut