Tunisie: Commissaire de police égorgé: le ministère de l’intérieur précise

ministère1Le ministère de l’intérieur a confirmé sur sa page officielle la découverte d’un cadavre d’un commissaire de police dans la région de Jbal Jloud (gouvernorat de Ben Arous). Néanmoins il a infirmé la mutilation du corps de la victime  précisant que le commissaire s’est fait trancher la gorge.

La dépouille a été transférée à l’hôpital Charles Nicolle pour y être autopsiée par le médecin légiste.

Commentaires

Haut