Tunisie: CONECT présente son programme de réformes économiques et sociales au Gouvernement actuel

La Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie(CONECT) a élaboré un programme de réformes économiques et sociales qu’elle a adressé au Président provisoire de la République et au président de l’Assemblée Nationale Constituante, a déclaré Tarek Cherif président de CONECT.

Cherif a souligné, au cours d’une conférence de presse tenue, jeudi 22 mars 2012, à Tunis, que la nouvelle organisation patronale a contribué à l’élaboration du projet de loi de finances complémentaire pour 2012, bien qu’elle n’ait pas été consultée par le Gouvernement provisoire.

Le programme de CONECT propose d’instaurer un dialogue entre les différentes parties sociales, de prodiguer des encouragements au secteur privé, de développer le système fiscal et de créer un plus grand nombre d’emplois.

Le président de CONECT a avancé que «la situation actuelle de la Tunisie est difficile aux plans économique et social, notant toutefois, que plusieurs mesures peuvent être prises pour se rattraper, au nombre desquelles il a cité, la consolidation du rôle des banques dans le financement de l’économie».

Il a relevé l’impératif de réviser le code d’incitations aux investissements, faisant remarquer que ces codes sont révisés de manière périodique (chaque 3 ou 4 ans) dans le monde. Il a appelé, en outre, à réviser le code du travail afin de conférer plus de flexibilité aux employeurs.

Afin de consolider la compétitivité des entreprises tunisiennes, Chérif préconise de contrôler les produits vendus en contrebande.

Il a appelé le Gouvernement actuel à réunir les différentes parties syndicales et les centrales patronales pour débattre des questions économiques et sociales prioritaires et identifier des solutions à même d’impulser l’emploi et consolider la compétitivité des entreprises.

Cherif a également insisté sur l’enjeu d’établir un partenariat entre les secteurs public et privé et d’accorder davantage d’incitations à l’export aux entreprises.

Créée le 14 Septembre 2011, CONECT compte actuellement plus de 700 entreprises tunisiennes, employant chacune 3 personnes et plus. Elles sont appelées à respecter les principes de la citoyenneté et à conférer davantage de transparence à leurs transactions”.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut