Politique

Tunisie – La contre-proposition de Samia Abbou pour modifier la loi de réconciliation

Au cours de la réunion de la commission parlementaire de législation générale pour auditionner les représentants de la présidence de la République concernant le projet de loi de réconciliation économique et financière, la députée Samia Abbou a annoncé une contre proposition.

“On peut trouver des excuses aux personnes impliquées avant le 14 janvier 2011 et nous sommes prêts à passer l’éponge sur tout ce qui s’est passé à condition qu’ils révèlent les détails sur leurs agissements”, a déclaré la députée.

Samia Abbou a fait savoir que par contre, elle propose la création d’une commission spéciale avec les pleins pouvoirs, chargée de poursuivre ceux qui ont touché aux fonds publics après le 14 janvier 2011, “ceux-là il faudra les punir sévèrement car ils n’ont aucune excuse et ce sont eux les vrais criminels”.

La députée Courant Démocratique a ajouté : “Je veux prouver par cette proposition que ce qu’ils veulent avec cette loi c’est l’impunité pour ceux qui ont fait des dépassements après le 14 janvier 2011.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut