news

Tunisie – Covid19 : Des demi-mesures pour camoufler une grosse bêtise !

Tunisie – Covid19 : Des demi-mesures pour camoufler une grosse bêtise !

Le comité national de lutte contre la Covid 19 a annoncé, ce vendredi après midi, après avis de la commission scientifique, une série de mesures visant l’allègement des dispositions de prévention prises  pour lutter contre la propagation du virus dans le pays.

Il faudrait d’abord rappeler que cette annonce survient en pleine période de crise à l’échelle mondiale, en rapport avec la reprise d’une forte circulation virale, notamment le variant britannique, avec la reprise à la hausse du nombre de cas et de décès. Ce qui a poussé plusieurs pays européens, notamment, à revenir aux mesures de confinement et même de couvre feu.

Il serait, par ailleurs, utile de rappeler qu’une vaste campagne de pression politique de la part essentiellement d’Ennahdha, via ses députés représentants, soi-disant, la diaspora tunisienne à l’étranger, a précédé la réunion du comité national de lutte contre la Covid, pour le pousser à décréter l’annulation de la mesure de confinement obligatoire, pour les gens entrant en Tunisie, en provenance de l’étranger. Une pression, tellement soutenue, qu’elle a laissé supposer qu’Ennahdha attendrait des gens qui devraient venir de l’étranger, et auxquels il fallait faciliter l’accès au pays !

On savait d’avance que la commission scientifique allait se plier à cette pression, puisque le ministère de la Santé a, depuis quelques jours, annoncé la couleur en assurant qu’il était question d’annuler la mesure du confinement obligatoire, vu qu’il n’a pas réussi à imposer son respect ni à étudier les demandes d’exemption qui ont submergé ses services.

Or, ces messieurs dames de la commission scientifique savaient bien qu’en rouvrant les frontières sans mesure de prévention, ils allaient, obligatoirement, provoquer une nouvelle flambée de l’épidémie, surtout avec le nouveau variant du virus.

Mais il fallait à ces scientifiques, faire quelque chose pour éviter d’être accusés de négligence et rendus responsables de milliers de décès, comme l’été dernier, quand ils ont ouvert, sans aucune précaution, les frontières devant les touristes et les tunisiens résidants à l’étranger.

C’est donc probablement, pour cette raison, qu’ils ont annoncé, en parallèle avec cette décision, d’autres mesures ou plutôt, des demi-mesures, qui n’ont aucun autre but que celui de « noyer le poisson » et se donner la possibilité, en ébauchant un semblant d’ouverture, de se dérober à leur responsabilité, en accusant, comme à leur habitude, les citoyens d’avoir abusé de cette ouverture et de n’avoir pas respecté les consignes de prévention.

Il faudra leur préciser, dès à présent, que le fait de reculer le début du couvre feu de deux heures ou l’ouverture des cafés quatre heures de plus ne pourront jamais expliquer ce qui va, inéluctablement, se passer dans le pays, à cause de l’annulation du confinement obligatoire !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut