news

Tunisie – Crise d’Al Kamour : Mechichi zappe la question sur la fermeture de la vanne

Tunisie – Crise d’Al Kamour : Mechichi zappe la question sur la fermeture de la vanne

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a dû, lors d’un entretien télévisé accordé à la chaine TV Nationale, répondre à la question concernant son avis et l’intention de son cabinet, par rapport au blocage de la vanne d’Al Kamour qui dure depuis des mois.

Mechichi a consenti que cette fermeture a coûté au pays 800 milliards de dinars de pertes. Une somme qui aurait pu régler beaucoup de problèmes. Mais il n’a, néanmoins, pas répondu à l’intention de son équipe par rapport à la persistance de la fermeture de cette vanne et s’il allait le tolérer encore longtemps.

Il a répondu que son gouvernement a bien avancé dans ses pourparlers avec ceux qu’il a refusé de qualifier de coordination d’Al Kamour, mais de représentants de la population de Tataouine. Il a ajouté qu’il a l’intention, avant toute chose, d’honorer les engagements faits par les gouvernements précédents, y compris les accords de 2017. Car, a-t-il ajouté, un Etat qui veut être respecté doit se respecter lui-même, en honorant ses engagements.

Il n’a, par contre fait aucune allusion à son intention de faire redémarrer la production pétrolière avant la poursuite des négociations, ou s’il allait plier aux exigences de la coordination d’Al Kamour, et la laisser contrôler la production et les intérêts du pays entier !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut