Societe

Tunisie: Décès d’un agent de la garde écrasé par un contrebandier, les langues commencent à se délier

Les langues ont commencé à se délier après la mort de l’agent de la garde nationale, Fayçal Ismaïl,  percuté par un camion de contrebande de pneus à Nasralleh dans le gouvernorat Kairouan.

Révoltés par le sort funeste réservé à leur collègue, plusieurs agents du corps sécuritaires ont commencé à s’accuser mutuellement d’être responsable du décès du garde.

Ainsi les agents de la garde nationale ont appelé à l’ouverture d’une enquête administrative pour identifier  les personnes impliquées avec les contrebandiers, a rapporté radio Mosaïque Fm.

Certains agents estiment qu’il existe des indices d’une complicité au sein des unités sécuritaires en favorisant le passage des camions de contrebande dans une zone frontalière, avant d’arriver à Kairouan.

On rappelle que le meurtrier, est un contrebandier recherché et compte parmi les barons de ce trafic dans la région et entretiendrait des relations suspectes avec plusieurs sécuritaires de la région.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut