Societe

Tunisie: Décès d’un cadre de la prison civile de Sfax, ouverture d’une enquête

Une enquête sur les circonstances de la mort de Taher Kamergi, cadre de la prison civile de Sfax, a été ouverte sur instruction du ministère public auprès du tribunal de première instance de Sfax 2, conformément à l’article 31 du Code des procédures pénales, a indiqué le porte-parole officiel des tribunaux de Sfax et assistant du procureur général de la Cour d’appel, Mourad Turki.

Les données préliminaires ont montré que le décès de feu Kamarji a été provoqué par une asphyxie au monoxyde de carbone dans la salle de bains, a précisé Turki, cité par l’agence TAP, ajoutant que le dossier a été confié au juge d’instruction du quatrième bureau du Tribunal qui a été chargé de mener les enquêtes nécessaires.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com