Societe

Tunisie- Démenti officiel de la vidéo,promue par des parties italiennes, prétendant l’expulsion des migrants ivoiriens vers la Libye

Dans une déclaration accordée à Tunisienumerique, le porte-parole des tribunaux du district de Sfax, Mourad Turki a démenti les informations relayées stipulant que des immigrés ivoiriens ont été arrêtés à Sfax pour tentative d’immigration clandestine et par la suite expulsés vers la Libye

La même source a dit à notre correspondante que le ministère public a autorisé aux unités sécuritaires, ce samedi 3 août, d’effectuer une descente dans une maison située à Sidi Mansour dans le gouvernorat de Sfax, suite à laquelle 51 individus ivoiriens ont été arrêtés dans un premier lieu. Une deuxième descente a permis d’arrêter 19 individus de la même nationalité.

Notons que ce groupe, composé de 19 migrants, n’est pas celui filmé par la vidéo, montrant les ivoiriens dans le désert où ils prétendent avoir été interceptés par la police à Sfax, mais c’est un autre groupe. Ce dernier a été arrêté à Ben Guerdene par des militaires.

Un communiqué du ministère de la Défense, coaffirme les déclarations du porte-parole des tribunaux du district de Sfax.

Le communiqué, indique que les unités militaires du district de Ben Guerdene ont pu arrêter, ce dimanche 4 août, 53 personnes sans pièces identitaires dont 20 sont d’origine soudanaise et 33 sont d’origine ivoirienne. Ces personnes étaient en train de franchir les frontières tuniso-libyennes furtivement.

Ce groupe de migrants a été interdit d’accéder au territoire tunisien et redirigé vers la Libye, selon la même source qui a ajouté que ces migrants ont été appelés à enter en Tunisie légalement.

Dans ce même contexte, un individu soudanais a été arrêté ce matin par les mêmes unités pour être transféré par la suite aux unités de la garde nationale qui l’ont renvoyé vers le territoire libyen. Deux autres personnes de la même nationalité ont aussi été remis au centre de la garde nationale sur les frontières afin de poursuivre l’enquête.

Notre correspondante a rapporté que la vidéo à l’origine de cette polémique a été envoyée à des parties  présentes il y a quelques jours à Médenine. La vidéo a été publiée par un activiste italien dans le but de nuire à l’image de la Tunisie.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut