Politique

Tunisie – Dernière minute : BCE a signé un décret de grâce présidentielle pour libérer Borhène Bsaïess

Tunisienumerique vient d’apprendre que le président de la République, Béji Caïed ESsebsi a signé, ce matin, un décret spécial de grâce présidentielle au profit de Borhène Bsaïess, le chargé des affaires politiques au sein de Nidaa Tounes.

Une nouvelle, par ailleurs, confirmée par l’épouse de l’intéressé, via sa page Facebook !

Pour bénéficier d’une telle grâce présidentielle il faut avoir été jugé de façon définitive, dans une affaire donnée. Ce qui laisse supposer que Borhène Bsaïess aurait renoncé à ses possibilités de recours judiciaires, rendant son éligibilité pour cette grâce possible.

En d’autres termes, ce jugement devenu définitif, ainsi que cette grâce présidentielle mettent irréversiblement fin au « feuilleton » de l’affaire de la SOTETEL accrochée, telle l’épée de Damoclès au dessus de la tête de Bsaïess, depuis 2011.

Désormais libéré de tout frein et à l’abri de toute possibilité de racket, Borhène Bsaïess va pouvoir donner libre cours à sa maîtrise du verbe… Un apport qui aura certainement, son poids en cette période de précampagne électorale, où les coups bas vont fuser et où l’éloquence et le sens de  répartie auront leur effet.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut