Societe

Tunisie – Des députés exigent une protection policière à leur collègue Fatma Mseddi suite aux sérieuses menaces qu’elle a reçues

De nombreux députés de l’ARP ont, au début de la plénière de ce samedi, consacrée à la poursuite de la discussion du budget de l’Etat, appelé à la mise de leur collègue, Fatma Mseddi, sous protection policière rapprochée, après les menaces qu’elle a reçues via les réseaux sociaux. Les députés ont, par ailleurs, demandé au ministre des Technologies de faire le nécessaire pour démasquer les personnes qui se cachent derrière la page Facebook qui se font appeler « Chabab Haraket Ennahdha »accusant la députée de mécréance, ce qui constitue, aux yeux de certains, un appel au meurtre.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut