Tunisie: Des fidèles d’une mosquée de La Manouba remettent à son poste un Imam chassé par des salafistes

Des fidèles d’ mosquée à La Manouba ont organisé, samedi 18 août, un sit-in devant le siège de la délégation exigeant du responsable de remettre l’Imam Férid El Beji  à son poste après en avoir été chassé par un groupe de Salafistes.

Tout a commencé lorsque qu’un groupe de salafistes de la région a décidé, samedi dernier, d’expulser l’imam Férid El Beji un prédicateur du courant de la Daoua et Attabligh (Appel et Prédication) qui vivait en Arabie saoudite et connu pour son opposition aux pratiques de certains salafistes.

Les fidèles de la mosquée mécontents de cette décision qu’ils ont jugé “injuste” se sont dirigés vers le poste de la Garde nationale pour y déposer plainte. L’affaire est parvenue aux oreilles du Procureur de la République et du Délégué. Ce dernier a conseillé à l’imam d’abandonner son poste afin d’éviter les problèmes aux conséquences incalculables.

Indignés par l’attitude du délégué les fidèles de la mosquée ont décidé de faire un sit-in de protestation devant le siège de la délégation, obligeant le délégué  à revenir sur sa décision et permettant, par la même occasion, à l’imam de retrouver son poste.

Drôle de comportement de nos responsables au niveau local censés être de proximité avec les citoyens et en phase avec leurs besoins et attentes et voilà qu’ il suffit d’une parole pour leur faire changer d’avis comme une girouette qui tourne avec le vent.

Pour rappel ce n’est pas la première fois que des salafistes tentent d’expulser cet imam de sa mosquée.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut