Societe

Tunisie: Des organisations de défense des droits de l’homme dénoncent l’expulsion de 36 migrants vers la Libye

Des organisations tunisiennes de défense des droits de l’Homme ont accusé les autorités d’avoir expulsé 36 migrants ivoiriens dont 11 femmes et 3 enfants, appelant, dans un communiqué publié dimanche, à permettre aux migrants d’entrer sur le territoire tunisien pour qu’ils soient pris en charges par les organisations humanitaires.

Selon le communiqué, ce groupe de migrants a été arrêté à Sfax pour tentative d’immigration clandestine, alors que plusieurs témoignages indiquent qu’ils étaient en train de célébrer la fête nationale ivoirienne.

La même source précise que le groupe a été transféré à Medenine, puis aux frontières libyennes.

Mais cette version a été démenti par le président de l’Observatoire tunisien des droits de l’Homme (OTDH), Mustapha Abdelkebir assurant que ces 36 migrants ne peuvent être expulsé qu’à travers l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et en coordination avec leur pays d’origine.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut