Societe

Tunisie: Des propriétaires de presse d’huile d’olive protestent après la baisse du prix du litre d’huile d’olive

Les propriétaires des presses d’huile d’olive de la région de Bouhajla, dans le gouvernorat de Kairouan, ont décidé de fermer leurs 70 presses suite à la baisse soudaine des prix de l’olive en contrepartie du coût de production élevé, entraînant des pertes financières importantes et une exploitation de la situation par les exportateurs.

Un nombre important d’agriculteurs et de propriétaires de presses d’huile d’olive modernes se sont rassemblés devant le siège de la délégation dans une ambiance de tension, dénonçant la baisse des prix et demandant l’intervention du ministère de l’Agriculture et de l’Office national de l’huile pour déterminer les prix et mettre fin à leur effondrement et au coût élevé de la production ainsi qu’au coût de la main-d’œuvre et de l’électricité.

Les manifestants ont lancé un appel pressant aux autorités compétentes pour qu’elles interviennent de manière urgente afin de fixer les prix avant d’endommager la récolte des olives.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut