Tunisie: Deux pêcheurs égyptiens tués par des garde-côtes tunisiens et le MAE regrette l’incident

Le ministère des Affaires étrangères a exprimé lundi 3 septembre “ses regrets” suite à l’accrochage entre un navire garde-côtes tunisien et des bateaux de pêche égyptiens, faisant deux tués et deux blessés, parmi les égyptiens qui se sont infiltrés dans les eaux territoriales tunisiennes.

“Le règlement de cette affaire se fera conformément aux dispositions prévues dans de telles circonstances » a indiqué le ministère mettant l’accent sur « les relations de fraternité privilégiées entre la Tunisie et l’Egypte”.

Deux marins égyptiens ont été tués et deux autres blessés lors d’une course poursuite, dimanche, à l’Est des îles Kerkennah, entre une vedette garde-côte tunisienne et un bateau de pêche égyptien, a indiqué lundi le ministère de la défense nationale.

Des tirs de sommations, lancés par les gardes-côtes tunisiens, ont atteint “accidentellement” les pêcheurs égyptiens qui s’étaient infiltrés dans les eaux tunisiennes refusant d’obtempérer aux ordres des gardes-côtes tunisiens.

L’embarcation égyptienne a aussi procédé à des manœuvres risquées avec l’appui d’un autre bateau égyptien cherchant à percuter le navire garde-côtes tunisien.

Le bateau de pêche égyptien, avec à son bord 12 marins, le corps des deux marins égyptiens tués ainsi que les deux autres blessés, a été conduit vers la base maritime de Sfax où il a été perquisitionné. Les deux marins égyptiens blessés ont été hospitalisés à l’hôpital régional de Sfax.

Samedi à 21h, une altercation a eu lieu entre un contingent de dix bateaux de pêche égyptiens et des embarcations de pêche tunisiennes dans la zone d’El Attaya aux îles Kerkennah.

Les autorités tunisiennes avaient informé à plusieurs reprises les autorités égyptiennes concernant des tentatives d’infiltration de bateaux de pêche égyptiens dans les zones maritimes tunisiennes, précise le ministère de la défense.

Selon la défense nationale, un incident similaire avait eu lieu l’année dernière à la même époque de repos biologique dans la région, entre un bateau de pêche égyptien qui, en prenant la fuite, a percuté le navire garde-côtes tunisien lui occasionnant d’importants dégâts matériels.

Source: TAP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com