Tunisie : Discours de BCE dans les yeux des politiciens ” Rien de nouveau, rien de spécial”

Tunisie : Discours de BCE dans les yeux des politiciens ” Rien de nouveau, rien de spécial”

La conférence du leader de Nidaa Tounes Beji Caied Essebsi n’est pas passée inaperçue. En effet, plusieurs personnalités politiques ont réagi face à ses déclarations et ils ont pris diverses positions, mais ils ont tous estimé que le speech prononce par Essebsi n’a rien apporté de nouveau.

Le président- fondateur du mouvement Wafaa, Abderaouf Ayadi a estimé que Nidaa Tounes est une “compagnie d’intérêts” irresponsables qui représente un régime malhonnête.

Ayadi a rappelé à Essebsi les incidents survenus à l’ambassade américaine en juin 1967 et les atteintes à la communauté juive tunisienne, lorsque Beji Caied Essebsi était ministre de l’intérieur. Il a conclu par lui conseiller de ne plus parler des “compétences” ou faire des critiques.

Pour sa part, Zouheir Maghraoui, membre du mouvement “Achaab” a affirmé que BCE voudrait exploiter les perturbations et l’instabilité vécues par le gouvernement pour gagner des points de plus en faveur de son parti. Il a indiqué également qu’Essebsi est impliqué dans divers actes de torture à l’ère de Bourguiba et celle de Ben Ali.

Quant à Samir Bettaieb, il a critiqué la liste du bureau exécutif de Nidaa Tounes et a vite fait de retourner ses propos contre la coalition et attaquer Ennahdha.

“Nidaa Tounes est ciblé” telle était la déclaration d’Issam Chebbi, membre du Parti Républicain. BCE a le droit, a t- il ajouté de se défendre et de réclamer d’ouvrir les dossiers de corruption et de juger les corrompus.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut