Tunisie – Dr Moncef Guiga: Voilà pourquoi j’ai adhéré à Tahya Tounes 

A l’aube du troisième rendez-vous électoral, le tunisien se réveille sur un constat stupéfiant :

Lui qui croyait avoir marqué le début du 21 ème siècle par le caractère exceptionnel de « sa révolution » (acquis certes, remarquable et admirable) s’aperçoit qu’il ne peut plus en tirer trop de fierté ayant, durant les dernières années (2011-2016) présenté une face très sombre de cette révolution (assassinats politiques, terrorisme, délire collectif de nature religieux et idéologique, effondrement économique, etc.)

Pourquoi ?

Certains diront que c’est le fondamentalisme qui a corrompu les esprits faibles et simplistes.

C’est l’islamisme politique qui a miné l’intellect et que c’est le programme des frères musulmans du parti Ennahdha et de son acolyte hystérique populiste le CPR qui sont à l’origine du Tchernobyl culturel qu’a connu notre pays !

D’autres diront que l’élite progressiste et les gens qui l’ont suivie ont une vision « défaitiste » du pays. De surcroît, elle est incapable de s’unir ou de se rassembler et s’est perdue dans les luttes fratricides pour l’autopromotion de ses chefs respectifs, au lieu de faire face au pouvoir de mobilisation que conserve Ennahdha.

Celle-ci a compris la dimension religieuse de notre pays et elle a transformé la foi des gens en puissance politique, en faisant croire que les hommes et les femmes qui votent pour elle sont les seuls musulmans dignes de ce nom.

En fait, notre société qui était en mal de repères et prompte à la nostalgie, a rapidement adhéré aux  idées de ceux qui “craignent Dieu”

Nous qui avons choisi ” Tahya Tounes “, nous ne voulons pas d’un présent empêché par les interdits sacrés. Nous ne voulons pas non plus d’un futur réduit à des promesses métaphysiques ou idéologiques. Nous ne voulons pas de politiciens impuissants et décevants. Nous ne voulons pas que le programme politique devienne une offre commerciale.

Nous voulons un parti qui soit le fer de lance contre l’ignorance, qui s’occupe des jeunes et qui prenne en compte la périphérie.

Là réside l’enjeu de l’épreuve démocratique.

C’est pour être au rendez-vous de cette épreuve que les tunisiens qui ne veulent pas d’un projet obscurantiste doivent être derrière cette équipe jeune, honnête, moderne avec un esprit et un discours apaisé.

Nous souhaitons une politique du respect mutuel, de l’application de la loi et la prévention des abus.

Ces quadras dont le profil répond aux attentes de la nouvelle génération et qui ont le sens de l’état vont, j’espère, construire un édifice cohérent et équitable.

Ainsi le meilleur sera notre lot et nous aurons (nous les moins jeunes) contribuer au triomphe de la citoyenneté conçue selon une égalité qui n’accorde aucun privilège à la distinction par la religion, l’ethnie ou le sexe.

Ceux qui veulent détruire l’espoir que porte « Tahya Tounes » ouvrirons sous nos pieds le gouffre de l’aventure, car l’HISTOIRE nous a montré que les promesses démagogiques et populistes ouvrent les trappes de l’enfer.

L’union fait la force

Tahya Tounes

Dr. Moncef Guiga

 

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com