Tunisie: Echec des négociations avec le ministère de la Santé, selon Habib Jerjir

Habib Jerjir,  secrétaire général adjoint de l’UGTT a annoncé dans un entretien téléphonique avec TunisieNumerique l’échec des négociations avec le ministère de la Santé lors de la séance de conciliation tenue, ce mercredi 3 octobre entre les autorités de tutelle et les syndicalistes.

Il a précisé qu’au cours de cette deuxième séance à laquelle le gouverneur à pris part, le ministère de la Santé a fait preuve d’une grande inflexibilité et d’un entêtement sans précédent malgré les concessions concédées par la partie syndicale.

Selon Jerjir, la probabilité est très forte qu’une grève soit déclenchée demain jeudi 4 octobre dans 5 hôpitaux de Tunis, à savoir, Kherreddine , Aziza Othmana, Institut des maladies neurologiques, Instituts Hédi Raïs et Saleh Azaiez.

Le syndicaliste a fait assumer les conséquences de ce mouvement au ministère de tutelle qui, a-t-il dit, n’était pas venu pour négocier mais pour faire une démonstration de force et mettre en demeure la partie syndicale.

Il a signalé que le secteur des hôpitaux est en grande ébullition à l’instar de l’hôpital pédiatrique de Bab Saadoun qui envisage d’entrer en grève demain jeudi.

Il a cité aussi une situation de tension à Charles Nicolles et annoncé que les hôpitaux de Sfax ont lancé un préavis de grève pour les 10 et 11 octobre courant.

Habib Jerir a indiqué que le syndicat laisse la porte ouverte, affirmant que si le ministère contacte de nouveau  les syndicalistes, ils sont prêts à revenir à la table des discussions à condition que leurs revendications soient prises en compte.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com