Tunisie – Economie : Le tableau noir sombre dressé par Fakhfekh

Le chef du gouvernement a dressé, ce jeudi, devant les représentants du peuple, à l’occasion de la présentation du bilan des 100 premiers jours de son gouvernement, un tableau noir, alarmiste et alarmant de la situation économique du pays.

Il a assuré que la Tunisie est, désormais, très en dessous du seuil du danger économique et de la faillite. Il a ajouté que la souveraineté du pays est en jeu, à cause de l’endettement excessif.

Fakhfekh a explique qu’un pays est considéré en situation dangereuse quand son taux d’endettement atteint 40% du PIB. Or, a-t-il ajouté, la Tunisie caracole, en ce moment à un taux de 60% du PIB. C’est dire l’urgence de la situation.

Fakhfekh a précisé que cet endettement ne tient pas en compte celui des entreprises et établissements publiques qui sont toutes déficitaires et dont tous les voyants sont au rouge. Il a pris l’exemple de la Compagnie des Phosphates qui rapportait, en 2010, 800 millions de DT à l’Etat, alors que de nos jours, c’est l’Etat qui se trouve obligé d’injecter quelque 200 millions de DT, dans les finances de la compagnie pour la maintenir à flot. Ce qui donne un manque à gagner d’un milliard de dinars par rapport à 2010.

Le chef du gouvernement a, néanmoins, assuré que son équipe s’engageait à réduire l’endettement à hauteur de 40% et a relancer l’économie du pays.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut