Tunisie – Encore une fois, la police environnementale ne connait pas la limite de ses prérogatives

La mairie de l’Ariana s’est targuée, ce mercredi, de l’intervention « énergique » de sa brigade de police environnementale, dans sa lutte journalière contre les étals anarchique!!!

Oui, la police environnementale saisit des marchandises et dresse des procès verbaux pour étalage anarchique, ce qui n’a rien à voir avec l’environnement et qui relève strictement et exclusivement, de la police municipale et des services de contrôle du commerce.

Ils ont, en effet, saisi les marchandises du vendeur de fruits qui se gare depuis toujours au niveau du croisement entre Al Milaha et El Menzah 8 à l’Ariana.

Les dépassements de cette pseudo police vont, un jour, finir par mettre dans l’embarras les collectivités locales et il faudra, alors, penser à délimiter les prérogatives de chacun, ce qui aurait dû être fait avant d’avoir pensé à mettre en place ces brigades qui ne savent pas à quoi elles servent !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com