Tunisie: Ennahdha en perte de vitesse dans les sondages

Ennahdha talonné de près par Nidaa Tounes, Beji Caied  Essebsi qui affiche une cote insolente et 41% des tunisiens approuvent la nomination de Ali Lâaryedh. Ce sont les principaux enseignements du dernier sondage Emrhod consulting.

Même si Ennahdha reste la principale force politique du pays avec 19, 5 % des intentions de vote, elle n’est plus qu’a une encablure de Nidaa Tounes qui resserre l’écart avec 18, 5% des intentions de vote. Toutefois c’est l’abstension qui l’emporte, 22, 9% des électeurs ne voteront pour aucun parti.

Le front populaire gagne en visibilité après l’assassinat de Chokri Belaid. Troisième force politique 7, 5% des intentions de vote, il est suivi de près par le parti républicain et le CPR (2,4%),  le mouvement wafa (2, 2%) al Aridha (1,9%) et ettakatol (1%).

Fraîchement nommé à la présidence du gouvernement, la désignation de  Ali Lâaryedh divise plus que jamais les tunisiens. 41% des personnes interrogées approuvent sa nomination contre 42% qui la désapprouvent.

Le nouveau chef de l’exécutif aura encore à s’atteler au dossier sécuritaire qui est la priorité de 64% des sondés, viennent ensuite l’emploi (59%), l’amélioration du pouvoir d’achat (33%), le progrès économique (30%), et le développement régional (22%).

Au rang des personnalités politiques les plus populaires figure Beji Caied Essebsi qui affiche toujours la cote, 14% d’intentions favorables suivi de près par Hamadi Jebali qui monte en flèche et tire ainsi profit de sa démission 12% d’intentions favorables laissant loin derrière, le président d’ennahdha Rached Ghannouchi (1,9%) d’intentions favorables.

Autre fait significatif  est le bond qu’enregistre le porte parole du front populaire, Hamma Hammami (8%) d’opinions favorables.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com