news

Tunisie – Ennahdha : EXCLUSIF : Ghannouchi obligé de se tenir à l’écart… Ali Laarayedh prend la relève

Tunisie – Ennahdha : EXCLUSIF : Ghannouchi obligé de se tenir à l’écart… Ali Laarayedh prend la relève

La tempête qui secoue le temple bleu de Montplaisir, depuis plusieurs mois, semble en voie d’accalmie.

Les désaccords et autres dissidences ont divisé les partisans d’Ennahdha et sa classe dirigeante, à cause de l’entêtement dont a fait preuve le Cheikh Rached Ghannouchi pour rempiler, malgré les interdictions du règlement interne, à la tête du parti, qu’il considère comme sa propriété personnelle.

Ces désaccords semblent être sur le point d’être dépassés, selon les dernières nouvelles en provenance de Montplaisir. En effet, finalement résigné, devant l’acharnement de ses nombreux détracteurs, le Cheikh semble être revenu à de meilleurs sentiments. Il consent, désormais à se tenir à l’écart, dans le cadre d’un accord entre les différents belligérants du conflit intra-Ennahdha.

Les dispositions de cet accord prévoient :

Le report du congrès d’Ennahdha de deux ans.

Le Cheikh s’engage à ne pas se présenter pour les élections de président d’Ennahdha ni pour les prochaines élections à la présidence du pays.

Le Cheikh demeure président du parti, mais ne gère plus rien directement.

Nomination de deux vice-présidents, Ali Laârayedh et Noureddine Bhiri.

Ali Laârayedh sera le nouvel homme fort du parti. Il est déjà, en train de choisir les membres du nouveau bureau exécutif.

Cet accord semble regrouper autour de lui la majorité des leaders du parti, vu qu’Ali Laârayedh est une personnalité consensuelle et respectée de tout le monde. Il ne reste guère plus que quelques personnalités qui demeurent sceptiques face à cette solution, à l’instar d’Abdelhamid Jelassi, qui exigent la tenue du congrès, cette année.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut