Tunisie: Ennahdha va « rompre définitivement avec son passé » lors de son prochain congrès

Riadh Chaeibi, président du comité d’organisation du prochain congrès du parti Ennahdha, prévu pour la première quinzaine du mois de juillet 2012, a donné d’amples éclairages sur cette échéance politique sur les ondes de radio Express.fm, lundi 7 mai 2012.

Selon lui, l’objectif majeur de ce congrès auquel prendront part 1103 congressistes, sera de faire en sorte que ce rendez-vous politique consacre la rupture définitive avec le passé du parti et qu’il constitue une étape privilégiée sur la voie de la consolidation du processus démocratique dans le pays .

Chaeibi a indiqué que les congrès locaux auront lieu entre les 20 avril et 20 mai 2012 tandis que les congrès régionaux se dérouleront au mois de juin.

Les anciens et  nouveaux militants d’Ennahdha et ceux  qui ont participé aux élections de l’Assemblée Nationale Constituante (ANC) n’auront plus le droit à  présenter leurs candidatures.

En sont exclues, toutes les personnes qui ont occupé des responsabilités au sein du Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD) dissous, ont collaboré avec la police de Ben Ali et ne prévalent pas d’une bonne moralité.

Quant à l’élection du président du parti, le candidat peut se présenter comme il pourrait être désigné par les congressistes. Ne peuvent toutefois présenter leurs candidatures à ce poste que ceux qui ont plus de dix ans d’ancienneté au sein du parti.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut