Societe

Tunisie-Enseignement: La grève est un droit constitutionnel mais refuser de remettre les notes est illégal, selon Hatem Ben Salem

Le ministre de l’Education nationale, Hatem Ben Salem a affirmé lundi qu’il respectait la grève en tant que droit constitutionnel, assurant que le blocage des notes était injustifié, illégal et insensé.

Cette assertion intervient en réaction à la grève annoncée pour le 15 février par le syndicat de l’enseignement secondaire qui a décidé, en guise de protestation, de refuser de remettre les notes aux élèves et à l’administration.

Bloquer les notes “est un désastre pour les élèves et les parents”, a indiqué Hatem Ben Salem, lors d’une intervention sur radio Shems Fm, se demandant comment parachever le blocage des notes sur le plan logistique.

Il a indiqué qu’il enverra une lettre au syndicat et son secrétaire général Lassaad Yaacoubi pour leur signifier que le blocage des notes est injustifié et  réitérer que les portes du ministère sont toujours ouvertes au dialogue.

Le ministre a souligné qu’il s’efforcera de trouver une solution à tous les problèmes qui se posent au sein du ministère.

Commentaires

Top 48h

Haut