Enseignement

Tunisie : les étudiants en droit s’insurgent contre le décret gouvernemental n°345

Une grève ouverte des étudiants en droit a été annoncée à partir du 14 mars 2017, en réponse au décret gouvernemental n°345, qui concerne la création d’un concours obligatoire d’adhésion à l’Institut supérieur de magistrature, juste après le mastère.

Mohamed Wissem Sabki a considéré la décision comme une atteinte flagrante aux droits des étudiants, il a de même annoncé que  les protestations se poursuivront jusqu’à l’annulation du décret.

Raghda Hannachi, une autre étudiante en droit, n’a pas caché sa surprise vis-à-vis le texte du décret, qui selon elle aurait dû être soumis au vote à l’assemblée avant d’être officialisé.

Notons que l’UGTE a appelé à un rassemblement protestataire mercredi le 15 mars 2017 à partir de 9h, devant le ministère de Justice tout en invitant le ministre à annuler ce décret.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com