Tunisie – Eviter, à tout prix, de tomber dans le piège !

La Tunisie ressemble, en cette matinée de jeudi, à un chaudron. Un chaudron qui bout sur le feu.

Il y a eu l’attentat suicide double, qui a secoué la capitale, en fin de matinée. On parle d’UN attentat double et non de deux attentats. Car le kamikaze d’El Gorgeni attendait la sortie de la brigade d’intervention, sachant qu’elle allait, forcément, sortir suite à l’explosion de l’Avenue de France. Le plan était de frapper le pays dans l’emblème même de sa puissance, qu’est la BAT.

Ensuite, le téléphone arabe a commencé à fonctionner et les rumeurs concernant d’autres attentats, dans d’autres zones, ont fusé de partout. Il aura fallu l’intervention sans équivoque du porte-parole du ministère de l’Intérieur, pour y mettre un terme.

Ensuite, comme pour ajouter à la confusion, la présidence de la République annonce le transfert du président de la République à l’hôpital, suite à une crise aiguë.

Ce qui a débridé les manipulateurs de claviers, pour donner libre cours aux rumeurs, sans se rendre compte, ou peut-être que si, de la gravité de ce qu’ils sont en train de faire.

Il faudrait faire attention de ne pas tomber dans ce piège, sachant que cet état de panique est, justement, l’objectif des terroristes et de leurs donneurs d’ordres. La vie doit continuer de façon rigoureusement normale. Il faut éviter de véhiculer des messages porteurs de panique. Car il faut se rappeler que les réseaux sociaux sont accessibles de partout dans le monde, ce qui pourrait avoir de sérieuses répercussions sur l’image du pays et sur le devenir de la saison touristique.

Ce qu’il faudrait, pour éviter ce cafouillis, c’est une bonne prise de position à deux niveaux de la part de l’Etat. D’abord, au niveau de la communication, qui doit être efficace, réactive et surtout fiable. Ensuite, au niveau de la gestion professionnelle de la crise, loin de tout état de panique et de toute précipitation. C’est cette gestion de la crise qui doit faire ressortir comme image principale un pays qui reste debout, uni contre l’obscurantisme et le terrorisme !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut