Politique

Tunisie – EXCLUSIF : Les détails du complot selon Slim Riahi, et les personnes concernées par sa plainte

Selon les sources concordantes de Tunisienumerique, la plainte déposée par Slim Riahi, Secrétaire général de Nidaa Tounes, le coup d’Etat préparé par Youssef Chahed et ses « amis » consistait en la main mise sur Nidaa Tounes, puis le renversement de BCE en mars 2019, pour le remplacer par Rached Ghannouchi, président du parti islamiste Ennahdha et nouvel allié de Chahed.

Ce dernier espérerait, ainsi, diviser le parti Ennahdha, pour s’emparer du pouvoir. Quant aux autres partis, il allait faire taire leurs premiers responsables par des menaces avec des dossiers qu’il détiendrait à leur charge, comme Mehdi Jomaâ et Mohsen Marzouk.

Si ce programme échouait, Riahi assure dans sa plainte, que Slim Azzabi, l’ex chef de cabinet de BCE, les a apaisés en leur certifiant qu’il s’entendra avec le directeur de la sécurité du président, pour que les choses se passent sans trop d’effusion de sang.

Slim Riahi aurait assisté à des réunions de préparation de ce complot et serait en possession d’enregistrements pour étayer sa plainte et ses accusations.

Quant aux personnes impliquées dans cette affaire, selon la plainte de Slim Riahi, il s’agirait de Youssef Chahed, Slim Azzabi l’ex-chef du cabinet présidentiel, l’activiste Lazhar Akremi, le conseiller de la présidence du gouvernement, Mofdi Mseddi et le directeur de la sécurité présidentielle.

Commentaires

Haut