Tunisie – Fatma Mseddi : Ennahdha veut présider la commission parlementaire pour les filières des jihadistes et bloquer ses travaux

La députée Fatma Mseddi a accusé, ce samedi, le parti islamiste Ennahdha, de vouloir bloquer les travaux de la commission parlementaire d’enquête sur les filières d’envoi des jihadistes tunisiens vers les zones de conflit. Et ce, à deux niveaux :

Le premier, en bloquant les travaux de ladite commission en empêchant l’élection des membres manquants, alors que la commission devrait achever ses travaux et remettre son rapport avant le mois de mars prochain.

Le deuxième, en manœuvrant pour obtenir la présidence de cette commission pour pouvoir cacher, voire détruire, les dossiers qui l’impliquent dans ce trafic.

Mseddi a dit qu’il était inconcevable qu’Ennahdha fasse partie de cette commission et encore moins la présider, car elle est la principale accusée dans cette affaire. Le mouvement ne peut, en aucun cas, être juge et partie dans une telle affaire !