Monde

Tunisie- François Hollande décerne la légion d’honneur au Quartet

Le président français, François Hollande, a remis, mardi, la légion d’honneur au Quartet tunisien du Dialogue national, consacré par le Prix Nobel de la Paix.  Marquée par les évènements tragiques qu’ont connus les deux pays, la cérémonie a revêtu des accents martiaux. La France et la Tunisie sont confrontées, de plein, fouet à la menace terroriste.

Le chef de l’Etat français a salué le rôle du quartet national dans le parachèvement du processus de transition démocratique à un tournant majeur où le pays semblait en passe de basculer vers le chaos.

“Chacun a eu peur qu’il y ait une rupture après les printemps arabes, qui décourage les peuples. Vous avez donné l’espérance» a déclaré François Hollande.

François Hollande a mis en relief le mérite des représentants du Quartet qui ont su faire prévaloir le sens du compromis et des responsabilités en les exhortant à toujours emprunter la même voie.

“Vous avez reçu le Prix Nobel parce que vous avez contribué à la paix. Mais il vous engage aussi à continuer”, a-t-il martelé.

Et de poursuivre: “vous êtes inséparables, indivisibles. Ensemble, vous avez contribué à la réussite de la transition tunisienne, vous avez pris vos responsabilités. Votre engagement a permis l’adoption de la constitution du 26 janvier 2014”.

Le président français, qui s’est, par ailleurs, mué en chef de guerre suite aux attentats sanglants du 13 novembre, n’a pas manqué de soulever le combat auquel les deux pays sont livrés.

“Nous sommes confrontés à la même menace, le terrorisme. Même processus, même volonté de tuer, même objectif, nous diviser, nous séparer, créer un sentiment d’insécurité tel que les ferments de la guerre civile pourraient se retrouver réunis”, a avancé François Hollande en appelant à se garder contre toute tentation d’amalgame.

Le président  français a, également, estimé que la démocratie reste le meilleur rempart contre le terrorisme.

“C’est parce que nous sommes solidaires dans cette épreuve que nous y répondons de la même manière, en luttant contre l’obscurantisme et en faisant prévaloir la démocratie”, a enchaîné François Hollande.

 Les membres  du Quartet avaient déjà été reçus à l’Elysée le 16 octobre dernier après l’annonce surprise de leur consécration. Ils s’envoleront, aujourd’hui à Oslo où le Nobel devra leur être remis le 10 décembre 2015.

 

 

Commentaires

Haut