Tunisie – Ghannouchi s’oppose à l’initiative de BCE concernant l’amendement de la Constitution

Le président du parti islamiste Ennahdha, Rached Ghannouchi s’est dit contre l’appel du président de la République pour un amendement de la Constitution visant à réduire les prérogatives du chef du gouvernement et à octroyer de nouveaux pouvoirs au président de la République.

Dans une interview accordée au journal Al Qods Al Arabi, Rached Ghannouchi a fait savoir que l’initiative du président de la République était à respecter, sauf qu’avec la Constitution actuelle le pouvoir est bien partagé entre Carthage, la Kasbah et l’ARP. Il a ajouté que le président de la République devait respecter la Constitution.

“Nous pensons que ce n’est pas le bon moment pour la modifier. Nous devons nous donner le temps nécessaire pour expérimenter la Constitution actuelle avant de prendre cette décision”, a déclaré Rached Ghannouchi.

Il a ajouté qu’il n’existait pas de Constitution exemplaire et qu’il fallait du temps pour identifier les points faibles de l’actuelle.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com